27/05/2005

Le lion

Mardi 24 mai
 
Retour sur une semaine passé à l’état de lion en cage dans mon appartement en rez-de-chaussée.
Oui, un lion. Animal des grands espaces, et là, je rêve de mes grands espaces tel un roi des savanes confiné dans un petit enclos donné a la vision de visiteurs extérieurs. Je tourne et me retourne quand je ne suis pas assommé par ma médication, mes journées sont très simples trouver le moyens d’optimiser en bougeant un minimum mes peu d’heures d’éveil ; Et cela est peu dire, entre 13 à 18h de sommeil par jour de quoi plombé la bonne utilisation d’une journée… Je rêve de pouvoir repartir en chasse, revoir les vastes plaines au nord de mon territoire, fouler de mes pattes ces parterres de coquelicots qui les recouvrent.

Mais je dois me contenter, de mes 45m², d’observer amorphe la vie a l’extérieure de ma cage… J’ignore si mon dos me fait encore mal tant je suis sonné par la médication. Résultat : Début de semaine prochaine lorsque j’arrêterai le traitement.

08:33 Écrit par fox | fox | | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |  Facebook | |

24/05/2005

pilule bleue

Lundi 23 mai
 
Suite a un commentaire reçu hier de la part de Marco (http://notunderstood.skynetblogs.be/) que je cite : "... tes pilulles bleues, fox, prends tes pilulles... :-D "
 
Je me suis longuement interrogé au sujet de cette phrase plus qu'équivoque de sa part, je n'en comprenais pas le sens ; car en France, les pilules bleue c'est ceci :
 


 
 
Apres questionnement auprès du cher et tendre de ce dernier, il s'avère que pour Marco les pilules bleus sont des calmants... 
 
En conclusion je voulais faire une révélation à Marco :
"Quand ton cher et tendre t'annonce tout en avalant une pilule bleue qu'il prends des calmants... Tu n'est pas obligé de le croire !"

11:01 Écrit par fox | fox | | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |  Facebook | |

23/05/2005

Face à moi-même

Dimanche 22 mai

Nuit d’enfer je ne trouve pas le sommeil, je tousse au possible et plus je tousse, plus j’ai mal au dos et au nerf sciatique, le cercle est vicieux, en même temps je suis exténué. Tous ce que j’entreprends pour me soulager ne semble servir a rien…
A bout de force et comme ces enfants fatigués d’avoir trop pleurés, je sombre fatigué au possible pour une heure et je m’éveil à nouveau... Le manège durera jusqu’au petit matin…
Entre deux quintes de toux et des tentatives de téléabrutissement, je trouve quand même le moyen d’être sous le charmes d’une série TV allemande (si si tout arrive !) laquelle traitera avec douceur et intelligence de l’homosexualité ; ne nous caricaturant pas avec 3 plumes dans le C et la voix de la Baronne Brandstetter (si si ! L’autruche femelle qui se balade en liberté dans la ferme de TF1).
Pour en revenir a cette série (Le clan du bonheur) la nous sommes représentés par un charmant jeune homme sportif et étudiant en art (bon y a un peu de caricature) qui arrive premier à une course de triathlon, et le pôv’ bô gosse à un gros souci : il aime son meilleur ami, qui aime une petite jeune fille qui a fait le triathlon avec lui et qui hésite entre les deux (vous m’avez suivi ?!) et son combat tout le long de l’épisode sera de montrer a la brave jeune fille qu’elle n’a pas a faire de choix.
Mais ce qui m’a plus dans cette série est le fait que rien n’est vraiment explicite concernant ce brave jeune homme avant la fin de l’épisode. Seul ce petit regard pendant qu’il fait le nœud pap’ de son meilleur ami, laissera entrevoir la fin (et encore on est pas sur !) Puis vient le baiser qui lui sera vraiment explicite. Enfin cette série aura eut quand même comme effet de me calmer un peu me permettant de m’endormir véritablement remarque il étant temps a 6h30 du mat’.

17:30. Réveil, je traînasse dans l’appart’ un bol de céréale à la main… J’écoute la pluie tomber a l’extérieur… j’ai enfin trouvé un remède pour me soulager la gorge et je n’en suis pas mécontent… Je n’ai plus à me tenir les abdos (enfin le lieu où il y en avait encore il y a 3 mois) de douleur a force de tousser… 

21:00. La faim me poussera à quitter mon logement à la recherche d’une maigre pitance que je trouverai dans le quartier de la gare. Retour sous une pluie diluvienne de printemps… C’est étrange mais j’ai toujours aimé marcher sous la pluie… j’ai l’impression de muer en cet instant comme ces serpents qui quittent leurs peaux usés pour en prendre une nouvelle.

21:40. Retour à la maison, à la télé la magnifique Carole Bouquet, un astre parmi des astéroïdes mal dégrossis ou pas dégrossis du tout (Guy Carlier) je suis vaguement l’émission tout en continuant ma lecture de « Ces hommes qui ont peur d’aimer » certes j’y retrouve énormément mon ange, mais je m’y retrouve a la fois tant a la place de victime qu’à la place de bourreau… Finalement ce que Yo m’avait dit le 15 février est peut être vrai… Nous nous ressemblons plus que je ne le crois.

23:33 Écrit par fox | fox | | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |  Facebook | |

Twelve points

Samedi 21 mai

8:40. Réveil initié par ma porte de prison de facteur… Un colis pour moi et d’une taille conséquente : mon acquisition de début avril viens d’arriver directement depuis les états unis… En même temps je suis dans un état lamentable entre les médocs pour le mal de dos et mon mal de gorge je ne demande qu’une chose : laisser moi dormir et je retourne me coucher.

13:00. Appel sur mon fixe. J’étais en train de dormir, j’écoute le répondeur se mettre en marche… La voix de ma mère elle en face de l’Apurimac à Lyon et me demande ou se situe le magasin ou elle doit récupérer mon jeu d’échec… Je sors immédiatement de mon lit, décroche le combiné mais comme d’hab’ cela ne suffit pas à arrêter le répondeur… Aussi je raccroche et rappel ma mère dans la foulée… Je tente de lui expliquer mais elle ne semble pas très réceptive… Immédiatement je me branche sur le net, trouve un plan de Lyon (merci Mapy) et lui indique le chemin… Au bout de 5 minutes nous y sommes elle rentre dans le magasin, puis raccroche… Quelques minutes après elle me rappelle en m’annonçant triomphante : tu me dois 17€. Soit ! Mais voila maintenant elle est perdue… Elle me dit être garée dans le parking ou Yo avait pris un abonnement, puis elle me dit ou elle est… J’y crois pas… comment elle a fait en 3 minutes pour aller dans le sens opposé à sa voiture alors qu’elle était à une rue de son stationnement, pfuuu ! (Ma mère est bien une femme !)
Je prends les choses en main à distance… La voila redirigée jusqu'à sa voiture… L’honneur de la famille Fox est sauf ! Une fois à sa voiture elle prends de mes nouvelles, je lui dis avoir un mal de gorge infernal. Elle avait bien entendu… Puis me donne un conseil qui ne tombera pas dans l’oreille d’un sourd : « retourne te coucher mon fils ! »

17:00. Réveil définitif.  Dehors le temps est à l’orage j’entends le tonnerre gronder… Pas de changement depuis hier soir… Sauf que l’orage à l’air d’être plus fort et plus proche… Je regarde les gens courir dans la rue, accompagné dans cette activité (épuisante) par mon fidèle Easydor (heureusement qu’il ne peut pas parler sinon je le verrais bien aussi cynique que son colocataire/papa, moi en l’occurrence !)

18:23. Début de conversation sur le net avec Oli très rapidement stoppé par une manifestation céleste toute proche… J’espère que l’ordi n’a pas souffert… Tant pis pour la discussion avec Oli… J’attends patiemment que le méchant Zeus s’éloigne un peu… Le temps de me reconnecter : plus d’Oli !

21:05. Début de la manifestation kitchissime de l’année, j’ai nommé : Le concours Eurovision de la chanson. Bon on va pas se faire du mal, c’est certain comme toutes les années nous serons dans les derniers, on va une fois de plus avoir l’air ridicule avec une chanson en français contre une flopé de chansons en anglais ‘achement plus commerciales et on va avoir encore plus les boules quand tous les petits pays baltes vont voter entre eux a grands coups de twelve points et ten points

Non la cette année il faut regarder l’eurovision comme toutes les autres années pour se foutre de la gueule des participants avec leurs costumes (Je me souviens d’un beau jeune homme nordique dans les années 90 – oui quand mes hormones commençaient à poindre – qui a interprété sa chanson avec son pull qui dépassait de sa braguette, genre : « Merde c’est a mon tour mais je sors juste des toilettes ! ») et leurs mises en scène et surtout entendre les commentaires assassins de Guy Carlier bizarrement réconcilié avec le gendre idéal de France 3 : Julien Leppers - Si vous savez, le seul animateur que l’on ai envie d’assassiner avec ses fiches en les lui renvoyant façon Cat’s eyes, tant il a le dons d’énerver son monde ! Egalement seul animateur français à offrir des dictionnaires, histoire de bien foutre la honte a ceux qui n’ont pas gagné à son jeu en les renvoyant chez eux pour se cultiver un peu plus histoire qu’ils soient moins cons s’ils reviennent une prochaine fois ! Heureusement que TF1 ne fait pas cela ! La pauvre chaîne serait ruinée en dico ! -
Donc ce soir a lieu la final, un premier opus ayant été diffusé hier soir en 3e ou 4e partie de soirée, sur France 3, pour distraire les insomniaques et pour tenter les irréductibles gaulois qui continuent à regarder religieusement Histoire naturelle ! Ce qui veut dire que ce soir on a déjà écumé pas mal de cas pathologiques et que l’on a gardé que les meilleurs… Enfin les meilleurs… J’ai bien regardé hier… et… je reste perplexe… On va dire que l’on a conserver quelques exemplaires kitch pour faire rire dans les chaumière ce soir : la mémé moldave (non c’est pas une insulte ! moldave : habitant de la Moldavie) qui joue de la grosse caisse ! Et mes préférés les Simon & Garfunkel letton a très forte tendance gay. Bien sur on nous a épargné le clone Autrichien Jerry Halliwell (It’s rainning men) et le clone hollandais de Whitney Houston version 80', Glennis Grace - même la voix est semblable, la manipulation génétique à déjà débuté au Pays bas (preuve à l’appui) :

Photograph



Une chose est sur c’est que l’on peu dire ce soir que Guy Carlier est en forme et il balance pas mal, je le trouve même ouvertement pro gay dans ses commentaires mais force est de constater qu’il me fera bien rire en titillant le pauvre Julien Leppers, qui tente tant bien que mal de contenir son comparse… Ah le duo Fogiel / Dave reste inégalable !

Arrivé du candidat Chypriote (image du post) et je dois le dire mes pauvres petites hormones sont en ébullition… A quand son arrivé sur Pink TV ? Je le verrais assez bien dans la petite équipe des Queers… En compagnie du candidat suédois.

23:20. Clôture des prestations initiée par la France, on attend le décompte et la longue litanie des points… Très rapidement on a un quintet qui se forme… Et comme toujours on a droit a un retour en arrière sur notre dernière gagnante historique : Marie Myriam  - l’oiseau et l’enfant (on a de la chance elle n’est pas encore trépassée, mais la pauvre elle doit en avoir marre de donner les points de la France chaque année… Remarque comme cela on ne l’oublie pas ! Et elle est sur de passer au moins 5 fois dans l’année à la télé :
1) Pendant les sélections au concours de l’eurovision ;
2) un jour avant le concours, histoire de bien mettre la pression au candidat ;
3) Pendant le concours pour donner nos points ;
4) Après le concours pour montrer qu’elle reste toujours invaincue ;
Et 5) Aux enfants de la télé, car il faut bien qu’Arthur se fasse de l’argent avec elle !)
Les votes sont écœurent du géopolitique à souhait… Les ex républiques communistes votent entre elles… De notre côté nous espérons des votes de pays amis de toujours : Monaco, Portugal, Belgique, Espagne, Allemagne… Rien néant… Ceci mérite un conseil de guerre comme le signal Guy Carlier et de prendre les dispositions qui s’imposent : Invasion de la Belgique, d’Andorre et de Monaco ? Proclamation par notre président que nous sommes une ex république du bloc soviet…

Minuit passé : Marie Myriam à parlée (Havemus papam) la victoire est décernée a la Grèce, on nous annonce un grand moment de télévision, je m’attends a du télévisuellement révolutionnaire… Puis : rien ! Si l’arrivé du président Ukrainien qui vient remettre la récompense à la sculpturale grecque !

Que retenir ce de cette soirée au final ? (Mis à part le baiser de Guy Carlier à Julien Leppers)
Parmi les candidats :
 
* 3 naïades capturées sur la plage de Malibu et customisées version Abba pour la Bosnie Herzégovine ;
* Un clone de Ronan Keating vocalement parlant, tendance reggae pour le Danemark ;
* Ortal la concurrente française déguisée en titi (mais où est gros minet ?) ;
* Nox le groupe Hongrois avec sa gigue tsigane ;
* La candidate israélienne et son brushing loreal emprunté à Mariah Carey ;
* Les simon et Garfunkel letton tendance gay (le petit il a une tête a jouer dans des films pornos !!!) ;
* Chiara la Maltaise et son petit pas de danse genre hippopotame dans Fantasia… ;
* Mamie nova (pardon moldave) jouant de la batterie dans son rocking-chair ;
* Les norvégiens tendances Queen/Kiss ;
* Les polonais et leur chanson issue d’une fin de soirée très arrosée digne d’un film d’Emir Kusturica ;
* La chanteuse roumaine et son équipe de soudeurs en folie ;
* Un improbable boy’s band serbe sans nom (les no name) qui ne restera pas c’est certain dans les annales ce qui nous arrange ! ;
* La sensualité du candidat suédois (ay que caramba) et son jeu dactyle avec ses boutons de manchette…
(cf la bete en dessous)





Et dans les faits : Pour obtenir des points : être issue de l’ancienne URSS et chanter en Anglais.





14:01 Écrit par fox | fox | | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |  Facebook | |

Vendredi 20 mai A venir...

Vendredi 20 mai
 
A venir...

13:51 Écrit par fox | fox | | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |  Facebook | |

jeudi 19 mai (2/2) A venir...

jeudi 19 mai (2/2)
 
A venir...

13:50 Écrit par fox | fox | | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |  Facebook | |

Composition indéterminée

Jeudi 19 mai (1/2)

Matinée passée a regarder « Ca se discute » enregistré hier soir, le sujet était ma fois intéressant : Désir, ambiguïté, séduction : Hommes et femmes peuvent ils être amis sans arrière pensées ?
Néanmoins cela m’a fait bondir : ils jalousent le petit ami éventuelle, ne l’acceptent pas, ils se pelotent, dorment ensemble, font des bébés, mais ils ne s’aiment pas ! Y a comme un os Charles ! Et pour parachever le tout il faut qu’il y ait un Yo comme invité dans l’émission ! (Je suis maudit !)
En guise de conclusion, j’approuve celles de l’invité célèbre, Ness (Non pas le monstre du loch écossais) : Tous parlent d’amitiés mais ce que l’on voit dans leurs yeux c’est autre chose, c’est plus profond c’est de l’amour !

Est-ce une impression ou de nos jours on a de plus en plus peur d’être socialement engagé dans l’amour et on préfère camoufler ceci en une magnifique amitié… Genre la phrase que m’a servit Yo en décembre dernier : Je ne ressent rien de plus pour toi que de l’amitié… Mais où est la frontière entre amitié et amour ? Est-ce le sexe ? Mais alors que penser d’une situation ou l’amour est nié et que l’on préfère la remplacer par de l’amitié et une très forte complicité surtout quand la pomme a été croquée à mainte reprise ? Je suis perdu, mes repères vacillent…

Néanmoins je n’aurais pas a me poser la question très longtemps en arrêtant la lecture du programme me voila propulsé sur TF1 rediffusant la ferme célébrité et a priori j’ai fait bonne pioche ! J’arrive juste au moment ou la baronne Brandstetter se prends un magnifique coup de pied de la part de l’autruche qu’elle agace avec ses foulards façon cage aux folles !
Faut le comprendre le pauvre zoizeau ! Il n’a rien demandé a personne et le voila tourmenté par une momie mobile à la composition chimique plus que douteuse : collagène (40%), silicone (30%), toxine botulique (10%), hyaluron… le reste étant fait de chair décrépie et conservé a l’alcool frelaté…
Je constaterai également les goût plus que douteux de monsieur Plastic Bertrand qui n’hésitera a montrer à la télévision française sa passion pour les antiquités en singeant un massage à l’endroit ou la baronne s’est faite rabrouée (serait-il gérontophile ?)
Plus tard, je constaterai que l’ex mannequin barman du marais parisien ne possède à priori pas les même goût que son comparse Plastic pour les antiquités, et c’est plutôt avec fermeté qu’il administrera sans vergogne un massage plus que virile à la baronne qui de son côté gémira plus qu’une doubleuse de film X.

12:29 Écrit par fox | fox | | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |  Facebook | |