11/05/2005

Au carrefour de plusieurs vies

Mercredi 27 avril

10:00. C’a y est je suis enfin arrivé a avoir un rendez-vous avec le médecin conseil de mon entreprise, je discute un peut avec la secrétaire, mon dossier était sur son bureau elle attendais mon appel, elle me questionne sur ma douleur, puis élans d’empathie elle me plaints… De me côté je lui fais part de mes interrogations et mes doutes, de mon ras le bol d’être à la maison. Elle saura me redonner une lueur d’espoir, quelque chose que je n’avais pas envisagé : Un mi-temps thérapeutique, et d’un seul coup je me sens pousser des ailes. Mais il faudra voir avec le médecin conseil vendredi.

Dans l’après midi je m’adonne a mon plaisir du moment après une douce sieste, je visionne la fin de la première saison d’Ally Mc Beal. Je m’amuse des cocasseries de ce fabuleux cabinet d’avocat, la psy me fait hurler de rire, si je deviens psy un jour je me vois assez bien comme elle, mais cessons de rêver.
Décidément Ally est devenu mon petit rayon de soleil depuis que je suis coincé à la maison.

Fin de soirée devant le net, MJ n’est pas au rendez-vous, étrange. Néanmoins, je papote avec mon biscuit : j’ai nommé Cri. Je le rail au sujet d’une petite brioche, il en ri d’une manière si ingénue et attendrissante.
Il revient de son rendez-vous avec L, je veux savoir comment il se sent, il ne dit rien, il est épuisé par cette rencontre. Je le comprends que trop bien moi-même étant épuisé a chaque contact avec Yo. Je n’ose même pas imaginer le résultat d’une rencontre physique avec mon ange ; Peut-être serais-je épuisé, le moral dans les chaussettes, 4 kilos en moins en deux jours ?
Puis nous échangeons et apprenons de nos douleurs respectives, je me suis toujours senti très proche de Cri, mais je le suis encore plus depuis que nous nous sommes rencontrés, oui Cri reste l’une de mes plus belles rencontres. Peut-être que je le place bien trop haut, ou peut-être pas, il se peut même que je l’ai placé juste à la bonne place dans mon échelle de valeur, une place qui quelque part lui à toujours été destiné, une place unique, la sienne.

Tout en discutant avec lui j’apprends qu’il bataille au même moment avec son ex petit peintre, B. J’ignore ce que ce dernier tente de faire, ou plutôt je le sais. Il cherche à éveiller un sentiment de jalousie chez Cri en lui balançant sans le moindre ménagement tout son bonheur retrouvé, du style ; « Regarde comme je suis bien sans toi ». Les ficelles sont si grosses il y a un tel manque de subtilité, c’en est navrant. Quelqu’un d’heureux ne balance pas son bonheur à la gueule de son ex, il se tait et tourne la page, par décence et respect pour celui qui à partager notre vie.

02:44 Écrit par fox | fox | | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |  Facebook | |

Commentaires

... Cri est très certainement à la bonne place dans ton coeur... comme pour chacun d'entre nous... ;o)

Écrit par : Oli | 11/05/2005

l'amitié l'amitié sincère ne se rencontre pas souvent... Et encore moins sur le net... Cependant j'ai fait de belle rencontres virtuelle depuis le début de cette années... Et certaines personnes on déja pris énormément de place dans mon coeur. Et j'espère que d'autre y trouveront leur place également...

Écrit par : m.j. | 11/05/2005

...

Écrit par : Cri | 11/05/2005

Les commentaires sont fermés.