28/04/2005

Faible secousse sur l’échelle de richter

Samedi 23 avril (1/2)
 
13:00. Je m’éveil plein de bon volonté j’ai du pain sur la planche pour transformer mon petit appartement en lieu plus que convivial… Repasser ce linge qui s’accumule modifier l’agencement du mobilier et surtout préparer le « repapéritif » dînatoire.

13:30. Appel d’Edouard, nous parlons un peu de la soirée d’hier, je lui rappel ce qu’il m’a dit hier, tenter de faire venir Antoine ce soir (Quoi que je n’y crois pas une seconde) ce qui nous fait rire un instant. Puis Edouard m’annonce de sa sœur Ju’ ne pourra être présente ce soir et s’en excuse.
Je fais bonne figure et garde le sourire, puis il me dit on se fera un repas un soir entre nous…

Edouard me demande où j’en suis. Je lui dis : Néant j’ai encore rien fait... Il me propose son aide, je décline gentiment je gère…

Une fois l’appel terminé, j’ai un mauvais pressentiment : Je le sens mal parti cet anniversaire maintenant la bonne question est : Maintenir ou décommander ?
Non décidément je ne peut pas décommander, Belle et Dam’ sont venue de Paris pour moi… Il faut que la fête ait lieu quoi qu’il advienne. En même temps : dois-je prévenir Belle ? Ce qui pourrirait son après-midi, c’est certain ! … Pfu… Choix cornélien.
Puis non je garde le cap, après tout ce soir le temps sera peut-être au beau fixe.

14:00. Je tombe de fatigue, je crois qu’avoir pris mon calmant il y a quelques minutes n’était pas la plus brillantes des idées que j’ai eut… il faut que je fasse une petite sieste sinon je ne risque pas d’être très efficace.

18:00. Je m’éveil et manque de me mordre la lèvre en voyant l’heure, A moins d’avoir un don d’ubiquité très développé je ne risque pas de pouvoir faire tout ce que je souhaitait notamment en ce qui concerne la préparation du repas… Belle doit arriver entre 19h et 20h.
Ni une ni deux, j’attrape le balai, la serpillière le seau (oui J’ai trois bras de temps à autres) je pousse les fauteuils et les meubles et me mets à récurer comme jamais…
La serpillière passée je file direction la salle de bain, à mon tour de passer au karcher, la douche fini j’enfile la première tenue venue et file au monoprix acheter des bougies et des petits fours surgelés, des saucisses cocktails, un paquet de chips et des noix de pécans… De quoi jouer dans la cours : improvisation…
En rentrant mon regard est interpellé par trois peugeot 309 qui se suivent dont une de couleur rouge, je me sens rassuré de les voir, ces signes me rappellent Yo, c'est certain : Il pense à moi.

19:40. Les petits fours cuisent doucement dans le four lorsque Belle et Dam’ arrivent, et oh ! Surprise j’ai un cadeau… J’y pensai même plus… Je ne suis pas a mon avantage, la tenue que je pensais porter est dans le tas de linge que j’ai camouflé dans la cuisine… peut être aurais-je le temps de la repasser avant l’arrivé d’Edouard…

Nous discutons à bâton rompu, j’annonce à Belle la nouvelle du jour : l’absence de Ju’ ce soir ce qui veut dire que nous seront 5, de plus nous savons depuis le départ d’Edouard hier soir que nous n’échapperons pas à une nouvelle conversation sur l’avenir étudiant d’Edouard en présence de Noël… Belle et Dam sont écoeurés… Rien ne semble se passer comme il se doit.
Néanmoins, nous nous félicitons de la conversation constructive que nous avons eut la veille avec Edouard.
Pour l’heure nous parions sur l’heure d’arriver d’Edouard et Noël. Belle pense vers 22h, Dam’ 22h30 et moi je penche plus vers 22h45. Puis nous justifions de notre choix, il est évident pour nous qu’Edouard n’arrivera pas tout de suite après le travail. Avant il y a de grande chance pour qu’il y ait un gros câlin de rigueur fait à Noël (connaissant la libido excessive d’Edouard), suivi d’une douche… Enfin nous verrons bien…

Tout en déballant mon cadeau et en servant les verres je fais découvrir à Belle et Dam’ Fruits basket qu’ils ne connaissent pas (nous en avions parlé la veille sous l’impulsion d’Edouard)…
Je suis enchanté par mon cadeau, il s’agit d’une flasque d’eau de vie de prune présentée dans une jolie fiole représentant un globe terrestre en verre mi poli mi dépoli. Nous l’avions vu hier avec Belle pendant que nous faisions les achats pour ce soir, elle s’en est souvenue et je ne m’y attendais pas… Je l’adore…

Les épisodes s’enchaînent, nous discutons tout en suivant distraitement l’apparition de l’un des nouveaux membres de la famille Soma…
Le temps faisant, nous arrivons à la fin du premier DVD lorsque Edouard et Noël arrivent, il est 22h48, j’ai gagné mon pari !

08:22 Écrit par fox | fox | | Lien permanent | Commentaires (8) |  Facebook |  Facebook | |

Commentaires

!! Et un commentaire, un !
Non mais, je pensais lire certains jours commandés hier soir... ca n'est pas fait... tant pis pour le voyage en Chine... ;-)

Écrit par : marco | 29/04/2005

et de deux au fait, tu sais que je n'arrête pas de voir des peugeots vertes ?

Écrit par : marco | 29/04/2005

... Pour les peugeot c'est soit des 309 et elle doivent etre rouge ou alors des 206 cc vert maori ou quik silver sinon ca compte pas !

BOuh pour le voyage en chine... Tant pis, pis j'm'en fout... Pierrickest selectionné il est dans les 3 derniers...

Ps : il est ou Dan ? Il est ou le Bébé ?

Écrit par : Fox | 29/04/2005

et de trois Ben oui... 206 cc vert maori ! J'en vois au moins une ou deux par jour !

Ps : Dan ? Il poursuit sa carrière talentueuse. Et le bébé, il est laaaaaa ;-P

Écrit par : marco | 29/04/2005

besoin de commentaire qui a commander un commentaire... bon kes que je peux dire... pierick joue les malade pour avoir la victoire, ca me dégoute, la vie est trop injuste...lol

Écrit par : M.J. | 29/04/2005

qui influence l'autre lol??? Et la suite msieur... Deja près d'une semaine de retard... quand je pense que quand je fait grève une journée je me fait engueuler... aller pour le fun : la vie est vraiment trop... injuste...

Écrit par : M.J. | 29/04/2005

... Rebellion !
puisque c'est comme cela je vais ecrire le poste de dimanche 17 avril ! Non mais !

Écrit par : fox | 30/04/2005

gloup gloupss,
bon anniversaire, un chouilla en retard!!!!! :(
escuse moi!!!!

Écrit par : virginie | 01/05/2005

Les commentaires sont fermés.