20/04/2005

Bonheur a nouveau voilé

Mardi 19 avril


Nuit blanche, je n’ai pas trouvé le sommeil, je pense que mes médicaments doivent y être pour beaucoup, je suis totalement déréglé, mais pour l’instant il est 7h et je suis en pleine forme contre toute attente. J’ouvre mes volets installe mes plantes et observe la rue, son calme, le soleil, le beau temps à chassé la pluie de ces derniers jours, oui le beau temps revient toujours…


8:30. Je vois mon voisin matteur d’en face qui ouvre ses volets, l’image est mémorable, voici la définition de : Ne pas être du matin !
Après une douche relaxante et que je pensais être à même de pouvoir interpeller le sommeil (Coup d’épée dans l’eau) je m’aventure sur le net tout en écoutant distraitement la télévision, c’est vrai que c’est les vacances scolaires. Cool une matinée a regarder les dessins animées, il y en a bien un qui va réussir à m’endormir.


10:30. je suis rappelé à l’ordre par Morphée, après deux épisodes de Totally Spice, aussi je me laisse glisser doucement dans les draps.


16:50. Je me fais réveiller par un appel sur mon téléphone, j’ouvre les yeux, j’écoute le répondeur se mettre en marche… Message de ma banque… Cela ne m’inquiète pas outre mesure.
Je glisse du lit au fauteuil, hier j’ai promis à Lolo de bavasser avec lui sur MSN, bonne nouvelle il est présent, je lui envoi un petit mots, puis j’attends… Pour changer monsieur s’est mué en Cendrillon et me demande 10 minutes le temps de finir sa vaisselle.


En attendant le retour de Lolo, j’allume mon portable, comme toujours il suffit de laisser cette petite bête éteinte pour que l’on cherche à nous contacter… Alors qu’il peut très bien rester allumé une semaine complète sans s’agiter, je le sais bien c’est ce qu’il se passe depuis 15 jours.
Ma messagerie me signale la présence de deux messages vocaux, le premier est de Belle, elle me demande de confirmer pour mon anniversaire samedi soir, le deuxième est d’Edouard, il prends de mes nouvelles, me demande si je vais mieux. Lyon semble lui réussir il est épanouis, cela fait plaisir à entendre. Il me dit avoir passé une nuit blanche (tient lui aussi) à rire avec son amie. A présent, 14h30 il dit être libre et se lamente de ne pouvoir m’avoir avec lui il aurait aimé crapahuter dans Lyon à mes côtés.


17:30. je suis amusé me voila être le 20000e visiteur du blog de Notunderstood, je me demande ce que je viens de gagner… Tient, revoilà Lolo, il a l’air passablement irrité et s’excuse mais il doit partir… Tant pis, mais avant de partir il me fera à nouveau un petit coucou via sa Web cam. Etrange sensation que celle de pouvoir voir la personne avec qui l’on discute, qui sais peut être dans quelques jours nous pourrons nous faire des petits coucou, mais pour l’heure je laisse mon délicat problème de Web cam entre les mains de l’assistance microsoft. Chose étrange, il semblerai que cette option de configuration n’ai pas été intégré à mon PC.


18:30. Je sors de chez moi, mue par une envie d’un croissant et aussi l’envie de me procurer Télé poche avec le deuxième DVD du « Zodiaque » la saga de l’été 2004 de TF1. En passant le seuil de la porte je manque de faire demi tour. Garé juste devant sous les fenêtres de mon nouveau voisin sosie de Yo, une Peugeot 309 bordeaux identique à celle de Yo, mais non il est temps que j’aille de l’avant. Certes, il s’agit peut être d’un signe de plus, ou d’une coïncidence, quoi que je n’ai jamais cru aux coïncidences.


18:45. Je rentre chez moi avec le DVD tant convoité, ce ne fut pas une mince affaire de me le procurer mais j’y suis quand même arrivé, après avoir écumé trois maisons de la presse, croiser les L5 (nom que je donne aux filles qui travaillent à l’oriental Sun), et recroiser la Peugeot 309 bordeaux.


19:17. Je sais à présent ce que je viens de gagner pour être le 20000e visiteur de Notunderstood, un bisou… Et une Peugeot 206 CC vert Maori. ;)
Puis nous délirons un peu je lui propose un vis ma vie, il ne nous reste plus qu’à contacter TF1.


Fin de charmed, je grogne un peu, je hais et j’aime à la fois l’histoire torturée de Cole et Phoebé, (Je t’aime moi non plus ; suis moi je te fuis, fuis moi je te suis). Pour me changer les idées j’appel ma mère, elle s’excuse pour m’avoir raccroché au nez hier, je ne lui en tient pas rigueur compte tenu des événements ; Elle téléphonait en voiture et allait croiser un groupe de gendarmes. Nous parlons de mon anniversaire, de la maison, de mes envies grandissante de déménagement, de l’émission  jour après jour d’hier soir. Enfin tout ceci nous amènera à échanger pendant plus d’une demi heure.
Ma mère m’amuse, je lui dis que s’ils le souhaitent, ils peuvent venir samedi pour mon anniversaire, car finalement ce sera un petit comité. Ma mère décline l’offre c’est le premier anniversaire que je peux faire avec des amis aussi je dois en profiter. Nous aurons l’occasion de le faire en famille plus tard, j’apprends ainsi que ma grand-mère souhaite m’inviter au restaurant pour l’occasion, je suis d’accord, mais je veux manger chinois pour l’occasion. Je suis curieux de voir quelle serait sa réaction (oui je suis un peu expérimentateur dans l’âme !)


Une fois cette conversation terminée, je rappel Edouard, je veux lui donner de mes nouvelles, je tombe sur sa messagerie, je fais court et lui glisse une idée en tête qui sait cela court-circuitera peut-être les dernières idées que sa sale bête de petit ami lui à mis en tête.


20:30. Retour devant MSN, je me partage entre Marco et Lolo, nous babillons, puis je suis attiré par la fenêtre, de l’autre côté de la rue mon voisin sosie de Yo vient de rentrer de week-end, et me voila en train de l’observer c’est plus fort que moi, mais la tentation est trop forte. Le regarder vivre avec sa compagne me permet j’en ai l’impression de voir ce qu’à été et pourrait être ma vie avec Yo, si nous n’avions pas mal dosés les éléments de notre histoire, en même temps rien est irréversible… Jamais.


20:55. Je suis tiré de devant la fenêtre par un bruit familier je met quelques secondes à en comprendre la nature. Mon GSM est en train de jouer la mélodie : Fruits Basket. Mélodie dédié à Yo.
Etant dans la pénombre, je décroche. J’ignore s’il s’agit d’un appel ou d’un SMS.
Il s’agit d’un SMS, Yo répond à mon message de samedi, il s’excuse de ne pas avoir répondu avant, car il est malade et est cloué au lit par une gastro, il me dit être dans l’impossibilité de me voir cette fois ci. Il m’invite à profiter de mon séjour et me dis à plus tard.


21:00. Je répond à son message immédiatement. Il est temps de mettre un terme au petit jeu du : « Je réponds pas tout de suite pour montrer que je suis détaché ». Parfois il faut s’avoir ravaler son orgueil, aussi je lui dis de ne pas s’inquiéter, je suis à Dijon, j’ai annulé mon séjour. Je lui demande de se reposer et de prendre soin de lui. Puis l’embrasse simplement.
En revenant sur le net, je discute de la situation avec Lolo, il me dit que j’ai bien répondu, mais il y a-t-il une bonne réponse ? J’ai l’impression que le destin se mêle encore à ma vie… C’est flagrant : Je ne peux pas me déplacer il ne le peux pas également. Je suis malade, il l’est également…


Malgré tout ce message m’a un peu secoué. Aussi, j’éloigne le spectre du désarroi en allumant une cigarette. Lolo me demande gentiment comment je me sens, que dire peut-être que j’ai l’impression comme à chaque fois d’être au bord du puits des ombres… Lolo reste silencieux… Il ne trouve pas de mots, peut-être tout simplement car il n’y en à pas d’approprié…
Puis il me dit que je ne vois et ne pense que par Yo. Oui, effectivement, je pense à son bonheur avant le mien, car aimer à mon sens s’est s’oublier pour faire le bonheur de l’autre, accepter de prendre en charge sa par de souffrance pour que l’autre en souffre à minima.


21:30. J’appel Belle pour lui confirmer la fête de samedi. Elle est dans le RER et rentre du travail. Elle me demande comment je me porte, je me cache derrière un persona de nonchalance, lui dit être arrêté depuis 15 jours. Elle me demande si Edouard vient me voir, je lui répond positivement et lui dis que pour l’instant il est à Lyon.
Puis nous parlons de l’anniversaire. Je luis dis qu’il sera présent mais que son Nono sera absent, ce qui ne l’étonne pas. Cela l’a ravie même, elle tenait à avoir une conversation constructive en personne avec Edouard concernant la dernière lubie que Nono lui a suggéré. Elle ne souhaite pas reproduire la même situation que c’elle qu’elle vit douloureusement en ce moment avec sa sœur, sa famille se disloque ce qui l’éprouve grandement. Au vu de ces dernières révélations, et de son désarroi je n’ose pas lui dire que je viens d’avoir des nouvelles de Yo, elle a assez de ses problèmes... D’ailleurs si je pouvais je la délesterai de ses soucis.


21:50. Je m’écarte du net, j’ai besoin de rester seul, de réfléchir. Je fini la soirée devant le 2e épisode de Zodiaque.


Le bonheur a laissé place à la douleur, je m’inquiète de la santé de Yo, j’aimerai pouvoir être à ses côtés et prendre soin de lui… Comme je l’ai déjà fait.


3:00. Je m’éveil, j’ai chaud, mon ventre gargouille étrangement… Après un allez simple au toilette c’est officiel, je pense avoir une gastro… Les preuves sont… Irréfutables.



04:33 Écrit par fox | fox | | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |  Facebook | |

Commentaires

... Bon, bein soigne toi bien! Et surtout pas de folies... ;o))

Écrit par : Oli | 20/04/2005

moi j'apprécie ta sincérité - te souhaite bcp bonheur.

Écrit par : poupoune | 20/04/2005

... Je passe ce soir, avec un p'tit peu d'avance, te souhaiter un très joyeux anniversaire !!

Plein de bonheur pour toi et merci pour cette belle amitié ...

Écrit par : Fred | 20/04/2005

Ca fait vraiment bizar d'entendre parler de soi tu avais raison de me le dire l'autre soir... Comme je te l'ai dit prend soin de toi. Repose toi un maximum et soigne toi correctement...

Écrit par : M.J. | 21/04/2005

Les commentaires sont fermés.